Home > Prêt > Prêt pour FICP à l’étranger : les crédits pour les interdits bancaires

Prêt pour FICP à l’étranger : les crédits pour les interdits bancaires

Lorsqu’on est en interdit bancaire, obtenir un prêt peut être un véritable chemin de croix. Toutefois, la solution du prêt pour FICP à l’étranger est envisageable, avec des banques étrangères qui pourraient vous accorder un crédit. En effet, les établissements hors de France n’ont pas accès au Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers et il sera possible d’emprunter les sommes nécessaires. On vous explique vers quelles banques vous tourner et quelles sont les démarches à suivre.

Peut-on faire un crédit à l’étranger en étant FICP ?

Oui, il est possible de faire un prêt à l’étranger quand on est fiché FICP.

En France, les organismes financiers sont obligés de consulter le fichier et cela entraine des difficultés à emprunter. S’il existe bien des organismes plus souples (notamment ceux qui permettent d’emprunter de l’argent sans fiche de paie), il peut être très intéressant de se tourner vers une banque étrangère pour votre crédit.

Est-on fiché dans les autres pays quand on est FICP en France ?

Non, car les établissements n’auront pas accès aux mentions de votre interdit bancaire et seront plus enclin à vous octroyer un crédit. Bien sûr, des vérifications seront faites, avant de vous prêter une somme.

Gardez en tête qu’il est préférable de se tourner vers des banques européennes, et qu’il est important de ne pas voir cette solution comme une manière facile d’obtenir de l’argent : votre crédit devra être remboursé et si vous êtes en difficulté financière en France, assurez-vous de ne pas aggraver votre situation avec ce prêt à l’étranger.

Quelle banque étrangère pour FICP ?

Plusieurs organismes financiers et certaines banques seront en mesure de vous accorder un crédit plus facilement, même si vous êtes en FICP. Généralement, les taux d’intérêt sont avantageux mais pas toujours, n’hésitez pas à les négocier.

Voici les organismes de Pret pour FICP à l’étranger et les pays qui nous semblent les plus intéressants.

Crédit à Malte

L’une des solutions envisageables pour emprunter à l’étranger est de se tourner vers Cashper, un organise de crédit maltais qui vous permet de faire des micro-crédits.

Comme on le détaille dans notre avis sur Cashper, l’organisme existe en France depuis 2015, c’est un établissement sérieux et il permet d’obtenir de 50 à 1000 euros très rapidement (en 24h).

Si vous cherchez un petit prêt pour FICP a l’étranger, alors la solution Cashper sera pratique et sécurisée et elle vous permettra de faire face à un imprévu dans de brefs délais.

Crédit au Luxembourg

Une autre solution pour se faire prêter de l’argent via une banque étrangère, quand on est fiché pour indicent bancaire, c’est de souscrire à la Carte Zero de la banque Luxembourgeoise Advanzia Bank.

Vous pourrez obtenir une carte Mastercard gratuite, et disposer d’un crédit gratuit durant 6 semaines, pour effectuer vos dépenses courantes ou rembourser une dette. Vous pourrez en plus utiliser la Carte Zéro pour payer en différé sans frais, et vous profiterez d’assurances pour vos déplacements. C’est intéressant quand on se voit refuser des crédits partout.

Pour plus d’informations, on vous invite à consulter notre avis sur la Carte Zero d’Advanzia Bank.

Crédit en Belgique

Demander un crédit en Belgique peut être une solution intéressante, si vous pouvez vous rendre dans une agence bancaire belge. La proximité avec la France, pour les habitants du nord-est, en fait un partenaire privilégié pour une demande de crédit.

Si on retrouve des banques françaises avec leurs filiales belges, certaines banques 100 % belges existent et vous pourrez notamment consulter Belfius, CPH Banque ou Argenta, pour comparer les taux d’emprunts pour vos éventuels crédits.

Crédit en Suisse

La suisse accueille les capitaux étrangers à bras ouverts mais ne prêtera de l’argent qu’à condition que vous aillez de bonnes garanties. Si vous êtes inscrit au Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers, ce ne sera peut-être pas le cas.

Pour souscrire à un prêt en Suisse, vous pouvez consulter les offres des principaux prestataires que sont le Crédit Suisse, l’UBS, le groupe Raiffeisen ou encore PostFinance, qui est l’organisme financier de la poste suisse.

Crédit en Allemagne

La solution allemande pour un prêt à l’étranger est intéressante car le pays parvient à offrir des taux d’intérêt assez avantageux aux français qui empruntent. De plus, certains crédits proposés sont uniques au pays.

Dès lors, il s’agit d’une solution intéressante pour un prêt pour FICP à l’étranger, que ce soit via un établissement classique (comme Commerzbank qui possède un bureau parisien, ou la Deutsche Bank), une banque en ligne comme N26 ou Deutsche KreditBank AG voire vous tourner vers les micro-crédits proposés par l’établissement financier Smava.

Crédit en Espagne

Les taux pratiqués en Espagne sont assez similaires à ceux de la France, et les banques espagnoles peuvent prêter aux français en interdit bancaire. C’est une solution envisageable principalement pour les frontaliers, qui présente des avantages mais aussi quelques inconvénients. Plus d’informations dans cet article sur le crédit en Espagne pour Français.

Parmi les établissements les plus courus pour les français qui veulent souscrire à un crédit en Espagne, on citera le CIC Iberbanco, la banque Santander, Banesto, Solbank ou les banques en ligne Bankia et Bankinter.

Crédit en Andorre

Andorre, pour les frontaliers du sud, est un territoire qui accueille la plupart des grandes banques d’Europe et il sera facile de traverser la frontière pour prendre rendez-vous dans une agence, et effectuer votre demande de crédit.

Il faudra ouvrir un compte dans l’une des banques d’Andorre (et parfois fournir un justificatif de domicile ou une attestation d’activité en Andorre), comme MoraBanc, le crèdit Andorrà, la banque privée Andbank qui accepte facilement les non-résidents, ou encore la Banc Sabadell d’Andorrà.

A noter A noter
Les frontaliers sont souvent appréciés par les banques, pour leur pouvoir d’achat supérieur à la moyenne. Dans le cas d’une inscription au FICP, il est intéressant d’aller voir chez nos voisins pour demander un crédit et étudier les propositions qui vous seront faites

Ou faire un prêt à l’étranger ?

Lorsqu’on cherche une banque étrangère pour FICP, on se rend compte que les offres ne manquent pas. Toutefois, le choix n’est pas si simple et il convient de faire le tri, pour opter pour la solution la plus sure dans votre cas. Voici quelques astuces pour bien choisir :

  • Privilégiez les banques qui proposent leurs contrats en français. Ce n’est pas le cas partout et parfois, cela peut entrainer des problèmes futurs. Mieux vaut opter pour les établissements étrangers qui ont traduit l’ensemble de leurs documents (comme Cashper ou Advanzia Bank) pour faciliter l’ensemble de vos démarches et ne pas avoir de mauvaises surprises
  • Comparez les offres, en ligne, en fonction du montant que vous voulez emprunter et de vos capacités de remboursement
  • Si vous ne parlez pas la langue du pays dans lequel vous voulez souscrire à un prêt, cela peut poser des problèmes même dans la communication ou les négociations. De ce fait, on vous recommande de choisir en priorité les pays francophones, qui mettront à votre disposition des interlocuteurs qui parlent votre langue
Prêt pour FICP à l'étranger

Quels sont les différents types de prêt pour FICP à l’étranger ?

Plusieurs situations peuvent vous pousser à avoir recours à un prêt à l’étranger, quand vous êtes FCIP. La plus courante sera la nécessité d’avoir à disposition une somme d’argent pour faire face à une situation inattendue, ou rembourser une petite dette (pour cela, vous pouvez aussi faire un crédit express), mais ce n’est pas la seule.

Certains emprunteurs souhaitent financer un achat plus conséquent (voiture ou bien immobilier) et décident de se tourner vers les banques étrangères pour le faire, suite aux refus des établissements de l’hexagone. Pour un FICP, il est en effet possible d’avoir accès 3 types de crédit à l’étranger :

  • Les crédits immobiliers, très souvent dans l’optique d’acquérir un bien immobilier dans le pays où vous faite votre demande. Dans ce cas-là, il est primordial de comprendre en détail les modalités du contrat et donc, de préférer une banque francophone.
  • Le prêt personnel, qui est le plus accessible à une personne inscrite au FICP. Il y a peu de justificatifs à fournir et il est généralement possible de souscrire à ce type de crédit en ligne, et d’obtenir la somme désirée très rapidement.  
  • Un crédit automobile, pour le financement d’un véhicule. Cela permet d’acheter une voiture dans le pays au sein duquel vous faites le prêt et de profiter de tarif moins élevés sur une voiture local (ex : en Allemagne pour une Mercedes)

A lire : comment obtenir un prêt quand on est interdit bancaire ?

Ce qu’il faut savoir sur les crédits pour interdits bancaires à l’étranger

Si on a vu qu’il existait des solutions de prêt à l’étranger pour FICP, il est capital de connaître les modalités d’accès à ces emprunts et certaines règles, pour souscrire en ayant toutes les cartes en main.

Quels justificatifs pour un prêt FICP à l’étranger ?

Si vous ne devrez pas mentionner votre inscription au FICP lors de votre demande, ce qui peut faciliter l’obtention d’un prêt, il faudra toutefois fournir quelques garanties à l’établissement :

  • Une pièce d’identité en cours de validité
  • Un justificatif de revenu qui soutiendra votre capacité à rembourser le prêt
  • Un justificatif de domicile, qui sera surtout demandé si vous investissez dans le pays / si vous désirez profiter des taux d’intérêt les plus bas
  • Une garantie (bien immobilier, hypothèque) en cas de demande de prêt important

Parfois, vous devrez ouvrir un compte dans la banque choisie afin de recevoir votre argent et d’effectuer les remboursements directement depuis ce compte.

Si vous cherchez la rapidité et la facilité d’accès au crédit avant toute chose, il est recommandé de se tourner vers des organismes comme Advanzia Bank ou Cashper.

Quels sont les taux à l’étranger ?

Les taux d’intérêts sont variables selon les pays et en fonction de votre situation bancaire. En toute logique, une banque ou un organisme financier étranger, qui ne sera pas au fait de votre inscription au FICP, vous proposera des taux bien plus avantageux que ce que vous proposerait un établissement français dans cette situation.

Faut-il se faire accompagner pour souscrire un crédit dans une banque étrangère pour FICP ?

C’est loin d’être une obligation, mais il peut être préférable d’avoir avec vous une personne qui maîtrise la langue locale. Dans le cadre d’un prêt immobilier via une agence, c’est un service qui sera bien souvent compris mais si ce n’est pas le cas, mieux vaut prendre les devants et avoir recours à un courtier bilingue ou à un commercial.

Pour de simples prêts personnels à l’étranger, il suffira bien souvent de souscrire en ligne, avec des sites qui sont traduits en français, ce qui évite bien des soucis.

Quels sont les risques du crédit à l’étranger ?

Pour conclure, on a vu que faire une demande de prêt à l’étranger était envisageable et que cela pouvait permettre d’accéder à une somme d’argent qu’on vous refuse en France. Toutefois, il est bon de connaître les précautions à prendre avant de vous décider :

  • Demandez-vous si souscrire à un crédit, alors que vous êtes au FICP est une bonne idée et si cela ne pourrait pas aggraver la situation
  • Ne passez jamais par un particulier à l’étranger pour obtenir un prêt, ni par une agence de crédit inconnue : les arnaques sont encore monnaie courante
  • Dans l’hypothèse ou vous emprunteriez hors zone euro, méfiez-vous du taux de change. En cas d’inflation d’une monnaie, vous pourriez voir le montant à rembourser devenir bien plus conséquent dans les années à venir
  • Vérifiez les clauses de remboursement, car elles varient selon les pays, malgré une législation européenne qui tente d’harmoniser cela